Le "Blue Elephant" et la Porte des Indes ferment leurs portes

by Admin
2 minutes
Le "Blue Elephant" et la Porte des Indes ferment leurs portes

Deux enseignes phares de la restauration exotique bruxelloise n'ont pas résisté.

Les amateurs de belle cuisine orientale à la peine: une page de la gastronomie bruxelloise exotique se tourne. Longtemps considérés comme les deux phares de la restauration asiatique en Belgique, le restaurant thaïlandais Blue Elephant de la chaussée de Waterloo, à Uccle, et le restaurant indien La Porte des Indes, avenue Louise, ferment leur porte.

Tous les deux membres du groupe international Blue Elephant, né à Bruxelles mais qui s’était étendu dans pas mal de pays et qui a conquis la consécration en ouvrant à Bangkok, les deux enseignes ne semblent pas avoir réussi à relever les défis d’une clientèle aujourd’hui plus éprise de prix plancher que de qualité.

"Durant près de 40 ans, l’enseigne Blue Elephant, par l’intermédiaire de son franchisé bruxellois, a fait briller la gastronomie thaïlandaise au cœur de la Capitale de l’Europe. En raison d’un non-renouvellement de bail, la belle aventure de la présence sur la Chaussée de Waterloo à Uccle est arrivée à son terme. A cette occasion, le groupe Blue Elephant voudrait vivement remercier les innombrables clients et amis qui, pendant presque quatre décennies, ont fait confiance et apporté leur soutien à sa première enseigne historique. Notre atelier de Saintes continuera à préparer les Barquettes Primeur Blue Elephant pour nos distributeurs qualitatifs tels que Rob, Delitraiteur, Louis Delhaize, Monoprix entre autres", a déclaré l'enseigne via communiqué cet après-midi.

Ces fermetures n’empêchent pas le groupe de poursuivre son activité en Belgique à travers son atelier de Saintes, en Brabant Wallon (préparations de plats préparés à destination de la distribution haut de gamme) ainsi que dans ses restaurants de Paris, Malte, Bangkok et Phuket.

Currently there are no comments, so be the first!